Slowpreneur et Valeurs

Comment pivoter tout en restant aligné.e?

Dans cet article, je vais t’expliquer comment les prestataires de services comme les coaches, les thérapeutes, guérisseurs ou consultants peuvent renouveler leur manière de travailler avec leurs clients en restant eux-mêmes et en s’appuyant sur leurs propres valeurs fondamentales pour surmonter les situations turbulentes ou incertaines, mais aussi pour survivre à la récession qui s’en vient et passer en mode Slowpreneur (et y rester).

Coach, thérapeute, consultant : quand le face à face I.R.L n'est plus possible

Les grèves de longue durée (transport, école…), les situations de confinement pour éviter les pandémies type Covid-19, un enfant malade à la maison, la récession que les médias commencent à annoncer… les situations qui ne permettent pas de rencontrer tes clients en face à face, sont récurrentes.

Chacune d’entre elles, potentiellement synonyme d’inactivité, de stress et de perte de revenus, parce que tu ne peux pas servir tes clients comme d’habitude,  fragilise ton autonomie financière et ton statut d’entrepreneur au sein de ton foyer.

Reprendre un job de salarié? No way.

Tu veux t’épanouir. Rester toi-même,  garder son authenticité.

Pas t'étioler dans une boite qui ne respecte pas tes valeurs. Ni faire un bullshit job.

Trouver une solution pour dépasser les turbulences externes et internes à ton foyer, et continuer à servir, accompagner et aider ton audience et tes clients, c’est vital.

En plus de ça, le stress touche tout le monde.

Tes clients et abonnés aussi. Et ils besoin de toi, de ton soutien, de tes conseils pour faire face.

Ce n'est donc pas vraiment le moment de saborder ton business, ni de les laisser tomber en tirant le rideau jusqu’à la fin du confinement (de la grève ou de tout autre situation perturbante). Ni de perdre ta confiance en toi, te sentir inutile parce que tu ne peux plus les servir en face à face.

Dans les périodes de troubles, de turbulence de marché, les entrepreneurs font trois erreurs :

1/ Ils changent de logo (ou de marque) ou baissent les prix.

Laisse-moi te dire ce qu’il en est, my friend : tout ceci du pur bullshit.

Si le problème que tu résous avec ton produit n'est pas considéré comme d'importance par ton audience, jouer sur ton prix ne le rendra pas plus attractif.

Et ton logo est anecdotique.

Ce que les gens achètent ce sont les résultats que tes produits et ton travail permettent. Ce qui renforce LEUR identité, leur statut, leur confiance en eux.

Rien à voir avec TOI (ou presque, on va y venir).

2/ Ils remplacent leurs sessions en face à face par des vidéoconférences.

Des méditations en ligne. Des cours de yoga en ligne. Des conférences en ligne.

Avec le confinement, chacun a pu expérimenter via Zoom, Facebook live ou d’autres solutions, la livraison de leur service en vidéoconférence. Et c'est une excellente chose.

Mais, j'ai aussi pu constater à maintes reprises :

  • Le manque de qualité du son pour certaines activités
  • Le chaos généré par les micro non coupés des participants inexpérimentés dans l’utilisation de la technologie
  • Les interactions différentes, plus limitées par chat, parfois déstabilisantes pour les orateurs
  • La fatigue intense générée par 1h de vidéo-conférence.

Tout cela fait que pour moi, la vidéoconférence doit se limiter à l’exceptionnel. En tous cas, n'hésite pas bien l'encadrer : démarre à l'heure, coupe tous les micro et incite les participants à utiliser le chat.

C’est une activité trop énergivore pour être quotidienne, et surtout, surtout, pour se rajouter à notre temps d'écran journalier. Je te conseille de ne proposer ce format qu'une à deux fois par semaine,  et de privilégier d’autres formats digitaux, vidéos ou audios pré-enregistrés, qui seront plus scalables, car réutilisables à l'infini.

3/ Ils pensent que le client veut un résultat “en personne”.

Tu présumes à tort que ton client veut travailler avec toi en personne.

Ce que veut ton client, c’est un résultat.

Demande-toi comment livrer ce résultat autrement.

Si tu es coach, guérisseur, consultant et que tu ne proposes aucun produit en parallèle de des tes services en 1-to-1, ton activité n’est ni prête à se développer en mode slowpreneur -  pour te fournir plus d’abondance en temps, en argent et en énergie -  ni a résister aux aléas de la vie.

Si tu as lu mes autres articles sur le Slowprenariat, tu sais que je recommande de compléter tes prestations de coaching/consulting habituelles par des produits, d’autres méthodes pour livrer le même résultat.

Comment trouver de nouvelles idées de produits?

Quand ça va mal, ce que je recommande à mes clients et aux aspirants au Slowprenariat c’est de se recentrer sur soi,  de revenir à ses propres valeurs et à ce que veut son audience.

C’est comme ça que tu trouves tes nouvelles idées de produits. Pour livrer le même résultat, autrement.

Une forme de méditation et d’ancrage s’impose.

 

Après la crise, la récession.

La crise, on est né avec. Cela fait plus de 40 ans qu'on en parle. Alors on a l'habitude.

Bon là, avec le Covid-19, on nous annonce la pire récession depuis la  Grande Dépression de 1929.

Avec tout ce qui se passe dans le monde actuellement, cette situation est fort probable.

Il se peut que tu te sentes déjà touché.e, car les problèmes des gens que tu aides sont passés au plan secondaire d’autres problèmes s’étant aggravés.  Tu peux avoir déjà avoir l’impression aujourd’hui, que ton business a perdu son sens, son utilité.

Alors tu te concentres sur ton jardin, tu ranges la maison, tu fais du pain... la slow life, quoi.

Les récessions, sont des opportunités de réinvention.

On nous dit que les entreprises qui essaieront de rester les mêmes seront broyées par la crise.

Et toi? Vas-tu continuer à mener ta barque comme dans les années 2010 ou vas-tu profiter de ce temps pour améliorer ta vision, ta mission et la promesse de la valeur que tu délivres à tes clients?

Demande-toi ce que tu vends vraiment, au delà de tes produits.

Quand tu vends un cours de Yoga, que vends tu? de la santé? de la sérénité? un bon moment entre femmes?

J'ai fait l'exercice avec mes produits :

QUI tu sers est plus important que CE QUE tu fais

Si tu me lis depuis quelques temps, tu sais que je dis que “QUI tu sers est plus important que CE QUE tu fais”.

Souvent on se présente en se collant une étiquette métier qui n'informe pas notre interlocuteur sur ce que 'on fait concrètement.

Par exemple, si je dis que suis Expert en Stratégie Digitale, c’est un peu flou.

Comment le maire de Cajarc, mon voisin ou tante Valérie pourront-ils me recommander? Si je précise que j’aide les coachs, les thérapeutes et les consultants à digitaliser leur activité pour aider plus de clients sans travailler plus, c’est plus parlant.

C’est aussi vrai, parce que cela ne te limite pas dans les façons dont tu peux servir tes abonnés et tes clients  avec tes contenus gratuits et payants.

QUI tu sers est plus important que CE QUE tu fais, donc.

Mais cela va de pair avec une question plus introspective, que je t’invite à creuser  : QUI ES-TU ?

Attirer et servir plus de clients sans être esclave de son business (i.e devenir un Slowpreneur) et pouvoir s’adapter aux rythmes externes (grèves, récession, pandémie….) et interne (congé mat, maladie etc) de ton foyer, passe aussi par faire le point sur toi.

Comment définir qui tu es sans te limiter à ta profession?

Pour que travailler avec toi soit une évidence, il faut que toi et t on client vous accordiez sur 3 points : le résultat, le timing et les valeurs. Si seulement deux de ces points du triangle sont réunis, la relation commerciale ou le partenariat, risque d’échouer.

Qui tu sers?

Cette question implique une notion de résultats, puisque “qui tu sers”, ta niche est défini par un groupe de personnes, avec des caractéristiques communes, à qui tu peux fournir un certain type de résultat.

dans quel temps?

Le timing, est généralement un des points du contrat le moins oublié.

Quelle sont tes valeurs?

C’est l’une des premières questions que j’aborde avec mes clients en coaching Fundamento.

Répondre : la liberté, la famille et le courage par exemple est un peu flou.

Cela mérite d'être creusé et ça permet de trouver de nouvelles manières d'offrir à tes clients et ton audience ce qu'ils achètent réellement. Voici ma méthode :

Challenger tes valeurs pour trouver de nouvelles manière de servir tes clients, en restant toi.

  • 01

  • Définir et lister tes valeurs

Tout ce que tu fais dans la vie est basé sur tes principes et valeurs.

Si tu veux changer la direction de ton business, pivoter comme on dit en jargon marketing, il faut revenir à tes principes de vie ou valeurs personnelles.

Idéalement, tu les partages avec ta niche et cela doit matcher avec ce que tu fais (ta mission, tes produits, les décisions que tu prends).

Voici quelques questions à cogiter :

  • Dans ta vie en général, quelles sont les 7 principes que tu appliques dans tout ce que tu fais?
  • Quelles sont les 7 règles / conseils / secrets pour une vie heureuse et réussie que tu donnerais à ton jeune filleul qui vient d’avoir 18 ans?

J’ai fait l’exercice moi-même, voici mes 7 valeurs, à la date d'écriture de cet article :

  1. Sers les autres sans sacrifier ton temps de vie
  2. Aie le courage de t’engager pour des idées anticonformistes
  3. Considère le Slowprenariat comme un état d’esprit d'abondance, qui permet d’avoir ou de donner plus (de temps, d’argent, de ressources, d'énergie)
  4. Simplifie ton message pour l’amplifier
  5. Exprime ton amour et ta gratitude
  6. Choisis toujours la voie durable et respecte tes valeurs
  7. Évite la dispersion, le workaholism et l’addiction digital

Une fois ta liste faite, je t'invite à sélectionner les 3 qui ont le plus d’impact selon toi.  Celles pour lesquelles tu vas t’engager et éventuellement pour lesquelles tu seras reconnu.

Tes valeurs,  c’est comment tu te comportes et comment tu inspires les autres à se comporter de même.  Dans mon cas,  par exemple : j’aide les autres à considérer le slowprenariat comme un mindset d’abondance.

C’est ce pourquoi tu veux être connu.

Ce pourquoi tu veux que ton business soit connu.

L'impact que tu veux avoir sur les autres.

Pour action : comme point de départ, tu peux utiliser et imprimer la liste de valeurs (accessible via le lien cliquable)  et y choisir les tiennes.

  • 02

  • Challenger tes valeurs

Avoir de grandes valeurs comme la liberté, l’égalité, la fraternité, c’est un peu flou. Ça l'est déjà pour une nation, alors imagine pour une entreprise ! Ce qui compte pour donner du sens à ta vie de Slowpreneur, mais aussi pour cet exercice destiné à trouver d'autres manière d'aider et de servir tes clients, c’est comment tu les incarnes.

Pour ça, je t’invite à creuser, à faire passer un "stress test" à tes valeurs :

  • Pourquoi ces valeurs sont-elles TES valeurs?
  • Pourquoi ça compte? 
  • Pourquoi c'est important? 
  • Pourquoi est-ce vrai pour toi?
  • Pourquoi ce sont tes valeurs principales?

Ouvre un fichier Google Doc et creuse : écris tes raisons. Creuse pourquoi c’est important.

Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs, alors expliciter pourquoi c’est important peut te sembler faire sens. Tu ne peux pas prendre tes principes pour acquis par les autres, ni présumer qu’ils comprennent pourquoi c’est important. Il te faut le prouver, creuser un peu.

Trouve 7 raisons pour lesquelles ta valeur principale est importante

J’ai fait l'exercice de mon côté, voici le résultat avec mes 3 valeurs fondamentales

Valeur : Aie le courage de t’engager pour des idées anticonformistes
  1. Cela te permet de ne pas proposer des contenus fades, pâlichons et soporifiques
  2. Même si tu restes dans les clous, il y aura toujours des gens pour te critiquer
  3. Tu vas attirer ceux qui ont les mêmes valeurs que toi
  4. Ce que pensent les autres importe peu
  5. La peur d’offenser les autres mène à la procrastination, et donc n'aide personne
  6. Ce sont les idées qui font avancer le monde, pas la technologie
  7. Suis ton intuition.

C'est cette valeur là qui m'a fait m'engager pour le développement du Slowprenariat dès 2017 avec Marlie Digital, et pour la Digital Detox la même année avec ma maison d'hôtes Black Mama. Parler de ralentir, d'entreprendre autrement et d'envisager ses vacances en mode slow dans un monde qui favorise l'hyperactivité et l'hyperconnexion, il fallait oser (On en parle ici : Proposer une maison d’hôtes sans TV, sans WiFi et sans couverture mobile, un trip d’entrepreneurs idéalistes et culottés?  ).

Valeur : Sers les autres sans sacrifier ton temps
  1. Ce n’est pas le temps qui compte mais le résultat
  2. Plus tu passes de temps à travailler moins tu as d'énergie et de joie pour le reste
  3. La générosité, c’est d’aider les autres à se transformer, pas dépenser son temps
  4. Tu peux donner ton argent et ton énergie, mais ton temps n'est pas remplaçable
  5. Tu aides plus de monde avec un livre ou un cours, en sacrifiant moins de temps qu’avec des RDV en tête à tête.
  6. En scalant tes idées, tu peux créer des produits qui aident 100, 1000 ou 10 000 personnes à la fois, sans sacrifier plus de ton temps
  7. Tu peux définir la monnaie de ta générosité : ton réseau, tes compétences techniques ou stratégiques et y donner accès sans dépenser ton temps

Encore une fois, cette valeur-là se retrouve dans mon approche du Slowprenariat, que je considère comme un état d'esprit qui cultive l'abondance en ressource d'énergie (telles que le temps, la vitalité, l'argent, les émotions positives, les relations, l'info, la sagesse ...) et un ensemble de pratiques holistiques et durables chez les entrepreneurs (et pas du tout comme un substitut au mot freelance ou solopreneur, comme je le vois trop utilisé ailleurs...).

Pour moi un Slowpreneur réunit les critères suivants:

  • Sa mission est d'aider  (ex: coach, thérapeute, consultant, enseignant...) une niche spécifique
  • Il travaille dans le respect des Hommes et de la planète
  • Il propose un écosytème de produits qui mixent ses prestations premium et des info-produits pour aider un maximum de gens sans nuire à son temps à lui
  • Il valorise l'abondance de temps ET d'argent
Valeur : Considère le slow comme un mindset d’abondance
  1.  Dans notre vie trépidante, nous en avons toujours moins en faisant plus, nous devons donc changer d'état d'esprit pour avoir plus de temps, plus d'énergie, plus d'argent et une vie plus saine et plus heureuse.
  2. Courir après le temps, c’est se poser en victime. Ralentir c’est reprendre la direction de sa vie
  3. Plus d’énergie physique : ceux qui vivent à 100 km/heure vivent en apnée,sont fatigués, alors que ceux qui ralentissent sont plus ancrés, ont plus d’énergie et prennent de meilleures décisions
  4. Plus d’énergie émotionnelle: ralentir, se concentrer sur ses valeurs et sa niche, et prioriser ses actions c’est éviter le stress, éviter de céder à la pression et se sentir investi d’une mission plus grande que soi et inspirer les autres
  5. Plus d’énergie mentale : manquer de temps c’est avoir l’impression que l’on a pas le choix, être confus, désorganisé, alors que ralentir permet d’avoir plus de clarté, de voir ce que les autres ne voient pas
  6. Tu souffres moins, tu peux donc donner et attirer le meilleur/plus

C'est en alignement avec cette valeur que le résultat que je propose dans mes différents produits (du coaching à la conception de système de ventes  automatisées) est la transition vers un business modèle qui inclut des produits scalables , i.e non personnalisés, qui peuvent être vendus à 1000 personnes à la fois si nécessaire, et encore et encore, alors que tout ce que tu as eu à faire, c'est de créer le produit UNE SEULE FOIS et d'en faire la promotion.

  • 03

  • Définir une opportunité

Rejoindre

Avoir une entreprise, c’est livrer un résultat à un client.

Que tu sois professeur de Yoga, naturopathe ou photographe.

Que ce soit de la sécurité financière, de la sérénité mentale, du respect, du temps, de la liberté... on en revient toujours aux mêmes besoins plutôt basiques : quelque chose qui renforce leur identité et qui les aide à s'aimer eux-mêmes.

Rester toi-même en tant qu'entrepreneur, ne pas porter de masque, être aligné, c'est entreprendre selon tes valeurs. Et aussi permettre aux autres de les adopter. Les aider à vivre une vie meilleure grâce à tes valeurs.

Pour définir une opportunité et trouver une idée de produit inspirée par tes valeurs, il faut la connecter avec la vie actuelle de ton client idéal et à la transformation que tu vas lui proposer, les bénéfices qu'il va en tirer.

Bref, il faut faire preuve d'un peu d'empathie à cette étape.

Voici le processus à suivre et une illustration avec l'une de mes valeurs.

#1 - Définis ta valeur

Exemple: Je considère le slowprenariat comme un mindset d’abondance

#2 -Précise pourquoi c’est important

Exemple : Le Slowprenariat permet d’avoir ou de donner plus de ressources en temps, énergie, argent,

#3 -Quel est le problème que rencontre ton client idéal?

Exemple :  Les entrepreneurs pensent qu’être débordé est une vertu, mais cela les mets sous pression, les stresse, nuit à leur santé mentale, physique et émotionnelle, ce qui ne les aident pas à faire les bons choix

#4 -Pourquoi a-t-il besoin d'y remédier maintenant?

Exemple : Parce qu'ils accomplissent moins de choses qu'ils ne le pensent dans la fast-life, qu'ils n’aident pas autant les gens autant qu'ils le pourraient et qu'ils risquent le burn out.

#5 -Quelles étapes peut-il suivre pour incarner cette valeur fondamentale?

Exemple:

  1. Comprendre ce que signifie l’abondance
  2. Faire une liste de toutes les raisons pour lesquelles ils manquent de temps/d’argent/d'énergie
  3. Lister ce qu’ils ont déjà essayé et qui ne fonctionne pas
  4. Rejoindre un groupe de personnes qui ont la même problématique, Les Slowpreneurs
  5. Retravailler les basics de leur business modèle avec la méthode M.I.N.D.S.E.T décrite dans mon article
  6.  Rejoindre mon programme de coaching Fundamento pour être accompagné dans la mise en place de fondamentaux solides pour son business (avant d'envisager de refaire son site ou de lancer un produit).

Comment cela affecte son futur? Quels sont les bénéfices?

Exemple:

  • Se lève le matin  motivé et serein
  • Meilleur énergie mentale/physique/émotionnelle
  • Plus d’argent et de temps
  • Moins stressé
  • Plus confiant dans leur futur
  • 04

  • Créer un produit

Les gens n'achètent pas tes produits, mais une meilleure version d’eux-même (ta liste de bénéfices)

Tu sais maintenant connecter ta valeur à la vie de ton client idéal. Tu as choisis une opportunité et une série d'étapes pour l'accompagner dans sa transformation, ce qui te fais... un produit!  Enfin, il faut encore suer un petit peu, mais n'oublies pas : ce produit tu pourras ensuite le vendre encore et encore.

Voici comment tu peux créer un produit digital en quelques heures :

  1. Prends ta liste d'étapes pour résoudre le problème de ton audience ou l'aider à incarner ta valeur et classe-les
  2. Prends ton téléphone et enregistre 20 minutes de conseils, guides, outils, idées et processus pour chaque étape
  3. Transcris l’audio compile-le dans un PDF
  4. Vends ton PDF en tant que rapport ou worksheet
  5. Utilise tes réponse au point 3 pour rédiger la page de vente de ton site web
  6. Crée une présentation de 45 min (ou un article avec des exemples) qui aborde le sujet
  7. Utilise cette présentation pour faire un webinar (ou l'article) de promotion de ton produit

Tu peux aussi bien sûr remplacer le PDF par des vidéos et proposer un mini-cours.

Conclusion

Cette méthode te permet de créer un produit en une demi-journée seulement, et de proposer un résultat à ton audience en total alignement avec les valeurs que tu portes.

Si tu es entrepreneur.e depuis longtemps tu peux trouver qu’un retour à tes fondamentaux (client idéal, produit, promesse, valeurs) est une régression, mais je t’assure que c’est la meilleure chose que tu puisses faire actuellement pour te réinventer et mieux positionner ta proposition de valeur pour aider et servir ton audience et tes clients.

Quelles sont tes valeurs? Précises-les moi en commentaire.

Tu souhaites être accompagné.e vers le succès?

Je t'aide à découvrir ce qui sabote discrètement ton business et t'accompagne pour (re)poser les bases fondamentales de ton activité avant de créer ton site internet (ou pour l'améliorer).

T'as lu, ça t'a plu ?

N'hésite pas à partager via ton réseau préféré :

Donne-moi ton feedback !

Dis-moi en commentaire ce que tu as pensé de cette méthode, ta partie préférée de l'article, celle qui te semble le plus facile à mettre en oeuvre pour toi? le plus difficile?

Photo by bruce mars on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *